Comment utiliser un microscope ?

Afin d’effectuer leur recherche dans les meilleures conditions, les scientifiques ont besoin de toutes sortes d’outils. Le microscope figure dans cette longue liste. Dans cet article, nous allons voir comment bien l’utiliser. Son utilisation implique deux étapes : la préparation microscopique et l’observation.

Comment faire la préparation de microscope ?

Elle est constituée de la lame, la lamelle ainsi que de l’objet à observer. La lame va servir de support à l’objet tandis que la lamelle va servir à le couvrir. Voici les instructions à suivre au moment de faire la préparation.

  • Pour les éléments solides, vous devez d’abord mettre une goutte de liquide sur la lame avant d’y déposer délicatement l’objet à observer avec une pince. En général, les liquides utilisés sont soit l’eau soit un colorant spécifique.
  • Par contre, pour les éléments en poudre, vous n’avez pas besoin d’ajouter de l’eau.
  • Si l’élément à braquer les yeux sur ce dispositif est un liquide, prenez soin de placer une goutte bien au centre de la lame.
  • La lame concave est destinée pour l’observation de petits animaux et des éléments solides épais.
  • Une fois la préparation réalisée, vous la déposez délicatement la platine. À ce stade, celle-ci est prête à être observée.

Source

L’observation

Pour commencer, vous rapprochez doucement la platine des objectifs. Ce faisant, vous devez faire attention de ne pas casser la lame. Maintenant, c’est le moment de faire la mise au point au faible grossissement. Pour ce faire, vous abaissez doucement la platine à l’aide de la vis micrométrique jusqu’à avoir une vue nette de l’objet. Ensuite, l’étape suivante consiste à améliorer la mise au point en faisant un réglage, toujours avec la vis micrométrique. Une fois le réglage avec la vis micromètre effectué, vous pouvez passer aux réglages de l’éclairage. Selon le cas de figure, vous fermez ou ouvrez petit à petit le diaphragme afin de déterminer le meilleur éclairage.

Et pour une mise au point au moyen ou fort grossissement, vous augmentez la profondeur de champ en fermant doucement le diaphragme. Ensuite, vous tournez la vis microscopique dans un sens ou l’autre pour la mise au point de l’image.

Lors de l’utilisation d’un microscope, les mots d’ordre sont la délicatesse et la minutie. Il n’y a pas de place pour la précipitation. Tous vos gestes doivent être réalisés doucement.

Lire aussi :L’essentiel à savoir pour choisir un épilateur à lumière pulsée /Que peut-on faire avec un décapeur thermique ? / Tout savoir sur un batteur de cuisine