Alarme piscine, est-elle obligatoire ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais les cas de morts accidentelles par noyade sont très fréquents dans les ménages français. C’est fort de cela que certaines précautions aient été prises. Au nombre de celles-ci, nous avons celle relative à l’utilisation des alarmes pour piscine. Faites-vous partie de ces personnes qui s’interrogent sur le caractère obligatoire de cet équipement ? Si oui, alors nous vous expliquons ici tout ce qu’il y a à savoir.

Brève présentation des alarmes pour piscine

Dès qu’il s’agit de baignades, il est d’une grande importance de toujours veiller à la sécurité. C’est justement dans ce but que des équipements tels que les alarmes pour piscine ont vu le jour. Destinées à réduire au maximum les cas de noyades, elles se déclinent en quatre types.

C’est ainsi qu’on distingue les modèles immergés et leurs homologues périmétriques qui font partie de ceux dont l’utilisation est approuvée par la loi. Nous avons également les bracelets alarme pour piscine, ainsi que les modèles parlants dont l’usage doit forcément être couplé avec une autre alarme. Souvent faciles à installer et à utiliser, elles sont d’une grande efficacité.

A consulter aussi : https://www.travauxavenue.com/exterieur-jardin-piscine/guide-prix/prix-alarme-piscine/

Ce qu’il y a à retenir de la norme NF P 90-307 d’une alarme piscine

Pour ceux qui se demandent si l’utilisation des alarmes pour piscine est une obligation, sachez que la réponse est oui du moment qu’il ne s’agit pas d’une piscine hors-sol. Cette obligation est d’ailleurs consacrée par la norme NF P 90-307. En effet, il s’agit de celle qui régule aussi bien l’usage que la protection des piscines qui ne sont pas destinées à un usage public.

C’est elle qui établit les critères sur lesquels vous devez vous baser si vous comptez vous faire installer une piscine chez vous. Si vous désirez que votre alarme soit en adéquation avec cette norme, il faudra que votre équipement soit un modèle à immersion ou périmétrique. De même, il faudra qu’elle puisse être capable d’être dans un parfait état de fonctionnement, et ce, peu importe, le temps qu’il fait.

Une bonne alarme doit aussi pouvoir vous alerter lorsque survient un problème technique. Il faudra aussi qu’elle puisse rapidement se remettre en marche chaque fois que quelqu’un finit de se servir de la piscine. Étant donné qu’il s’agit d’un dispositif qui est censé assurer la protection des enfants en bas âge, il est important qu’il soit installé dans un lieu auquel ces derniers n’ont pas accès. En outre, l’alarme doit pouvoir retentir de sorte à être perceptible depuis l’habitation.D

Dossier baignade : Les différents modèles de bouée tractée

Ce qu’il en est des piscines hors-sol

Le côté obligatoire de l’utilisation des piscines doit cependant être nuancé parce que ce principe n’a pas un caractère impératif pour toutes les piscines. En effet, la norme NF P 90-307 prend plus en compte les piscines semi-enterrées et enterrées. Celles qui sont de type hors-sol ne sont donc pas concernées.

Toutefois, cela ne sous-entend pas que les propriétaires de piscines de ce type ne doivent pas être prudents. C’est ainsi que même si les alarmes sont des options, il n’en demeure pas moins que l’utilisation d’un dispositif de sécurité quel qu’il soit leur est vivement recommandée.

Un guide est disponible ici : www.la-securite-piscine.info